Les bonnes pratiques pour maîtriser son budget

Simuler votre budget

Établir son budget

Un budget est un tableau qui recense l’ensemble de vos revenus et de vos dépenses. La différence entre vos entrées et vos sorties d’argent permet de savoir si votre budget est équilibré ou déséquilibré.

Si vos dépenses sont inférieures à vos revenus ?

Epargne Dans cette situation, en fin de mois, il reste un reliquat de revenus qui n’a pas été dépensé. Cet argent peut être mis de côté et constituer une « réserve» en prévision de dépenses futures, ou une épargne de sécurité en cas de « coup dur ».

Si vos dépenses sont supérieures à vos revenus ?

Dettes Si vous dépensez plus d'argent que vous n'en gagnez, votre budget est déséquilibré. Une analyse détaillée de votre budget devient nécessaire afin de déterminer quels postes de dépenses peuvent être réduits et/ou quels revenus complémentaires sont à prévoir. Dans tous les cas, il conviendra de savoir si votre budget est déséquilibré de manière temporaire ou durable afin d'envisager des solutions adéquates. En cas de déséquilibre de votre budget, le réflexe peut être de recourir au découvert ou au crédit. Ces solutions ne doivent pas avoir pour seule conséquence une augmentation durable de votre endettement car dans une telle hypothèse, il deviendra encore plus difficile de rembourser vos nouvelles dettes.

Vous souhaitez calculer votre budget mensuel ?

Nous avons créé une application vous permettant de calculer votre budget mensuel. Cliquez ici pour y accéder.

Suivre ses comptes

Il est d’autant plus important de suivre ses comptes lorsqu’un budget est “serré”. Tenir ses comptes permet de connaître son solde disponible, de savoir quelles opérations ont été débitées et quelles opérations restent à se présenter.
Par exemple, lorsque vous émettez un chèque, vous devez vérifier s’il est débité en compte. En effet, un chèque peut se présenter plusieurs semaines après son émission.

Pour suivre vos comptes plusieurs solutions sont à votre disposition :

Vos relevés de comptes

Outre vos relevés de comptes mensuels, vous pouvez à tout moment éditer vos extraits sur les automates de votre agence.

Cyberplus, vos comptes 7j/7 et 24h/24 sur internet

Cyberplus Accéder à vos comptes en ligne, rapidement et en toute sécurité. Vous pouvez par exemple :
  • Consulter la situation de vos comptes (compte bancaire, encours carte bancaire…)
  • Consulter le détail des écritures de vos comptes
  • Effectuer des recherches d’écritures
  • Effectuer des virements bancaires
  • Editer des RIB
  • Télécharger l'historique de vos comptes sur 90 jours
  • Gérer votre système d’alerte

Tonalité Plus, vos comptes 7j/7 et 24h24 : N° 0892 898 899 (0.34 e/min)

Sur simple appel téléphonique, vous pouvez : Tonalité Plus
  • consulter vos comptes (solde, dernières opérations, encours carte bancaire)
  • effectuer des virements internes
  • commander vos chéquiers ou cartes...


Vous pouvez également être mis en relation avec un télé-conseiller du lundi au vendredi de 8h30 à 18h.

Comment ? Munissez-vous de votre numéro de compte et de votre code d’accès (code à 6 chiffres inscrit sur vos relevés de compte). Appelez le 0 892 898 899 ((0,34e/ min) et laissez-vous guider par le serveur vocal.

SMS +, vos comptes à la demande au 6 11 10
(0,35 e TTC par envoi hors coût du SMS montant reporté sur votre facture de téléphone mobile).

Avec le service SMS+, vous connaissez à tout moment la situation de votre compte : sans abonnement, vous l’utilisez quand vous le souhaitez, quel que soit votre opérateur téléphonique. Par simple envoi d’un message avec votre téléphone portable, vous recevez instantanément en retour un SMS vous indiquant :
  • le solde de votre compte
  • votre encours de carte bancaire
  • les 5 dernières opérations réalisées

Maintenir son compte créditeur
ou dans son autorisation de découvert

Soyez vigilant, l’utilisation d’un découvert et/ou de son dépassement engendre des frais bancaires.

Exemple de frais

Les intérêts débiteurs

Les commissions d’intervention : somme perçue par la banque en raison d’une opération entrainant une irrégularité de fonctionnement de compte nécessitant un traitement particulier. (présentation d’un ordre de paiement irrégulier, coordonnées bancaires inexactes, absence ou insuffisance de provision).

Frais de rejets, tels les frais de rejet de prélèvements ou de chèques.

Attention :
Outre les frais, des interdictions peuvent être prononcées :

  • Pour les chèques : L'interdiction bancaire est enregistrée pour 5 ans au Fichier Central des Chèques (FCC) tenu par la Banque de France, qui centralise les incidents et assure la diffusion de l'information auprès de l'ensemble des établissements financiers. A l'issue de ce délai, votre banque n'est cependant pas obligée de vous redonner un chéquier et une carte de paiement si votre situation reste trop fragile.
  • Pour les cartes bancaires : Si vous utilisez votre carte sans disposer d'une provision disponible suffisante sur votre compte, vous risquez non seulement le retrait de la carte par votre banque, mais aussi d'être fiché au “Fichier de centralisation des cartes bancaires CB” à la Banque de France pendant deux ans.
  • Pour les crédits : le non paiement de deux mensualités consécutives de votre crédit entraine l’inscription au FICP (Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits) qui recense les informations sur les incidents de remboursement. La durée d'inscription sera de 5 ans pour un incident de remboursement.
Maintenir son compte créditeur

Informer son conseiller bancaire en cas de difficultés

Plus vous réagissez tôt face à des difficultés financières qui s’annoncent, plus vous vous donnez la chance de trouver une solution avant que la situation ne devienne “intenable”. Il peut être compréhensible qu’en cas de difficultés financières, le client ne souhaite pas en faire part à sa banque. Pourtant, il est nécessaire de contacter son conseiller sans tarder pour faire un point sur la situation et savoir quelles solutions peuvent être envisagées.

Maîtriser son endettement

Il est important de garder une maîtrise de son endettement pour éviter de cumuler des dettes qui ne pourront plus être remboursées.
Pour calculer son taux d’endettement, le calcul à faire est le suivant :

Taux d’endettement = (Remboursement mensuel de crédits + loyer) x 100
Ressources (revenus)


Il est d'usage d'indiquer que le taux d'endettement ne doit pas dépasser 33%, c'est à dire que vos remboursements de loyer et de crédit ne doivent pas représenter plus d’un tiers de vos revenus. Au-delà, cela ne signifie pas forcément que vous êtes endettés. Vérifiez qu’il vous reste suffisamment pour vivre chaque mois après paiement des charges. N’oubliez pas : Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager !

Attention : Un endettement mal maîtrisé peut conduire au surendettement. Il s’agit d’une situation où malgré vos efforts et d’une façon durable, vous ne parvenez pas à rembourser vos mensualités de crédits et/ou plus généralement à faire face à vos dettes non professionnelles. Dans une telle situation, rapprochez-vous de la Banque de France pour connaître les modalités de dépôt d’un dossier de surendettement.

Constituer une épargne de sécurité

Epargne Pourquoi se constituer une épargne ?


Votre responsable clientèle est là pour vous conseiller et pour vous aider à constituer une épargne correspondant à vos besoins. En effet, il existe plusieurs types d’épargne, selon qu’il s’agisse de conserver de l’argent disponible, de se constituer un capital ou de dynamiser son épargne.

Construire ses projets avec sa banque

Construire ses projets avec sa banqueDans le cadre d’une approche projet, votre agence vous apportera des conseils adaptés à votre situation. Un financement peut vous engager sur du long terme notamment dans le cas d’un financement immobilier. C’est pourquoi, il est nécessaire qu’une étude soit menée sérieusement. Auquel cas, votre conseiller effectuera avec vous les simulations nécessaires pour connaître la faisabilité de votre projet et vous apportera des conseils avisés.